Séminaire en ligne sur «les Opportunités de marché dans le secteur du transport et de la logistique à Djibouti»

09th Sep 2020 Evenement

Lundi 7 septembre 2020, M. Abdourahman Elmi, Directeur Général du Centre de Ressources et de Compétences de Djibouti, a participé à un séminaire par Visio conférence, organisé par l’association économique germano-africaine, sur les Opportunités de marché dans le secteur du transport, de la logistique et des infrastructures à Djibouti.

D’autre personnalités Djiboutiennes ont également participé à cet événement numérique tel que le secrétaire général du ministre de l’Equipement et des Transports en l’occurrence M. Said Nouh et la directrice de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements Mme Amina Houssein.

Le directeur général du Centre de Ressources et de Compétences a présenté le projet TRANSFORM financé par l’Union Européenne, avec une gestion déléguée à l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par la Chambre de Commerce de Djibouti.

Il a mis en exergue l’importance capital que ce projet TRANSFORM présente dans le développement du capital Humain Djiboutien pour accompagner la vision du gouvernement qui est de faire de Djibouti une base portuaire et logistique pour la région ainsi qu’une porte d’entrée pour la sous-région

En effet, dans l’optique de capitaliser sur sa position géostratégique, il est nécessaire pour le pays de développer le secteur et de s’aligner constamment aux standards internationaux, pour offrir un système multimodal performant et attractif, qui multiplierait les passages dans les ports de Djibouti.

Ainsi, investir dans la formation professionnelle d’un personnel compétent pour rehausser la compétitivité des entreprises du secteur, mais également de l’ensemble des acteurs de la filière, est une étape cruciale au développement et à la transformation souhaitée dans ce domaine.

Le Directeur du CRC a, dans son intervention, également souligné les réalisations mais aussi les points forts de ce projet qui vise, entre autres, à privilégier le dialogue et la coopération public-privé pour améliorer la compétitivité de la filière ; mais également à renforcer les capacités des entreprises qui évoluent dans le secteur portuaire et les métiers du Transport, Transit et de la Logistique.