La Secrétaire Générale de la Francophonie à la Chambre de Commerce de Djibouti

08th Déc 2020 Visites officielles

Une délégation menée par la Secrétaire Générale de la Francophonie, S.E Madame Louise Mushikiwabo en visite officielle à Djibouti, a été reçue à la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD).
Ont pris part à cet évènement, les opérateurs économiques et chefs d’entreprises de plusieurs secteurs d’activités, autour du Président de la Chambre de Commerce.
Les thèmes abordés englobaient plusieurs domaines mais le numérique et son impact économique, l’innovation et l’éducation ont surtout dominé les discussions.


Dans son allocution d’ouverture, le président de la CCD, M. Youssouf Moussa Dawaleh, a mis l’accent sur la tendance actuelle des rencontres virtuelles en temps de pandémie pour le maintien du contact, la communication, et de la coopération transfrontalière, pour contrer les interruptions provoquées par les mesures restrictives et la diminution des rencontres d’affaires physiques. M. Dawaleh a rappelé la croissance exponentielle du numérique et de la digitalisation, provoquée par cette nouvelle donne. Il a entre autres, mentionné l’avantage comparatif de Djibouti dans le domaine de la communication notamment grâce à ses infrastructures modernes et les câbles ICT passant dans ses eaux. L’économie djiboutienne étant axée sur le tertiaire, le président de la CCD a souligné le rôle du pays en tant que facilitateur, et point d’entrée régional.


M. Dawaleh a ensuite exposé des domaines à fort potentiel d’essor ; notamment la technologie et les Start-up innovantes en tant que phares du développement du secteur privé djiboutien. Enfin, M. Dawaleh a avancé l’objectif des opérateurs économiques que l’institution consulaire représente : accéder à de nouvelles opportunités et collaborer davantage avec l’Organisation Internationale de la Francophonie.


La Secrétaire générale de la Francophonie s’est de son côté, félicitée des rapports privilégiés que l’OIF entretient avec Djibouti. S.E Madame Mushikiwabo a ensuite présenté l’institution. Elle a notamment rappelé l’essence même et la fondation de la Francophonie en 1970 : Collaborer en usant de l’héritage d’une même langue de travail, par des pays nouvellement souverains.


Par la suite, la Secrétaire générale de l’OIF a dévoilé un projet d’envergure en cours de réalisation à Djibouti : Un Centre Régional de l’Enseignement du Français. Ce centre servira, la Corne de l’Afrique et le Moyen Orient.
Subséquemment, Madame Mushikiwabo a énuméré les objectifs immédiats de l’institution ; à savoir identifier les besoins dans le monde francophone, et définir les priorités et les actions clés à entreprendre avec notre pays dans une démarche de focalisation et de recherche de nouvelles perspectives. A savoir, déterminer les points les plus importants pour Djibouti et les autres membres de l’institution.


Enfin la Secrétaire Générale a clôturé son allocution en exposant les projets en cours menés par la francophonie ainsi que les sommets, et missions commerciales à venir.
Pour Madame Mushikiwabo, le but est d’amener le monde francophone à Djibouti, et d’en faire un point d’entrée dans la région, en se basant sur l’adage de la République de Djibouti : une terre d’échanges où se croisent langues et cultures.