COMMUNIQUE DE PRESSE

25th Mar 2020 Annonces Communiqués

Une délégation conjointe du Ministère du Budget et du Ministère du Commerce s’est rendue ce matin à la Chambre de Commerce de Djibouti pour rencontrer des représentants des importateurs d’alimentation générale et de produits de première nécessité.

Conduite par le Secrétaire générale du Ministère du Budget, cette délégation comprenait ;

-le SG du Ministère du Commerce

-le Chef de cabinet du Ministère du budget

-le Chef du département de la politique fiscale au cabinet du MB

-les Directeurs Généraux de la Douane et des Impôts

Le SG du Ministère a rappelé que le Ministre du budget Mr Abdoul Karim Aden Cher a, en concertation avec le Ministère de l’intérieur et à la demande de la Chambre de Commerce, autorisé la réouverture dès hier matin, de l’ensemble des magasins d’alimentation qui ont fait l’objet d’une fermeture.

Lors de cette rencontre, les discussions ont principalement porté sur la nécessité d’augmenter le stock stratégique de 3 à 6 mois concernant les denrées de première nécessité. Les importateurs présents se sont engagés à accroitre ce stock le plutôt possible.

Les opérateurs présents ont, pour leur part, proposé à la délégation du Ministère du Budget et du Commerce de faciliter cela en permettant, par exemple, la possibilité de diminuer les frais de port applicables aux importations en vrac des denrées alimentaires en concertation avec les autorités portuaires. D’autres mesures, telles que le report de paiement de certaines obligations fiscales et sociales ont également été abordées afin de permettre aux importateurs de disposer de la trésorerie nécessaire pour cela.

A cette occasion, le Ministère du budget a informé les participants de sa décision de reporter d’au moins 15 jours la date de dépôt des déclarations en matière d’Impôts sur les bénéfices professionnels prévu le 31 mars.

En outre, la délégation a rappelé les dispositions du Décret présidentiel n°2020-63/PR/MTRA instituant des mesures exceptionnelles en vue d’éviter la suspension du contrat de travail durant l’épidémie du coronavirus.

Le chef de la délégation a précisé que le Ministère du budget est en train d’étudier les modalités de compensations au profit des employeurs d’une part et des employés d’autre part prévue par les articles 10 et 11 du décret précité qui seront par arrêté gouvernemental.

Enfin les participants ont procédé à un tour d’horizon des différents secteurs économiques affectées par la crise sanitaire tel que les agences de voyage, les hôtels (etc…) pour discuter des mesures appropriées destinées à la relance de leurs activité, une fois la pandémie jugulée.