COMMUNIQUE DE PRESSE DJIBOUTI – FRANCE

08th Juin 2020 Annonces Communiqués

Mise à disposition de la Chambre de Commerce de Djibouti d’une subvention de l’Agence Française de Développement (AFD) de 250.000,00 Euros, soit près de 49 millions de Francs Djibouti, pour financer des actions de lutte contre l’épidémie de Covid-19 et de facilitation de la reprise des activités des entreprises djiboutiennes post-crise.

Signature d’un avenant à la convention CDJ 1088 entre L’AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) Et LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

________________________________________________________

Le Président de la Chambre de Commerce de Djibouti, Monsieur Youssouf Moussa Dawaleh, l’Ambassadeur de France auprès de la République de Djibouti, Monsieur Arnaud Guillois et le Directeur de l’Agence Française de Développement à Djibouti, Monsieur Philippe Collignon, ont signé ce lundi 8 juin 2020 dans les locaux de la Chambre de Commerce de Djibouti, un avenant à la Convention de financement du Projet d’Appui aux Acteurs Djiboutiens du Commerce International.

Financé par l’AFD à hauteur de 2 millions d’euros, ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie gouvernementale intitulée « Vision Djibouti 2035 » qui a pour ambition de faire de Djibouti, un hub commercial et logistique pour l’Afrique de l’Est à travers la diversification de l’économie, le développement du capital humain et l’intégration régionale.

Djibouti est un leader des activités portuaires dans la région et plus de 80 % des marchandises y transitant sont liées au commerce extérieur éthiopien. Un effort de modernisation sans précédent des infrastructures des transports (nouveaux ports, voie ferrée) a été consenti ces dernières années, mais la performance logistique portuaire globale reste perfectible. Par ailleurs, le secteur privé djiboutien reste insuffisamment développé, avec seulement 4.000 entreprises formelles.

L’objectif poursuivi par le projet est de contribuer au développement économique et social de Djibouti en ciblant plus spécifiquement toutes les activités liées au corridor commercial djibouto-éthiopien. Axé sur le soutien aux entreprises, le projet vise à appuyer i) le renforcement des capacités de la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) au service d’entreprises compétitives et (ii) l’amélioration du maillon djiboutien dans la chaine logistique régionale.

L’avenant signé formalise la réallocation d’un montant total de 250.000 Euros, soit près de 49 millions de francs Djibouti sur les fonds disponibles de ce concours afin d’accompagner la réponse du secteur privé à la lutte contre la pandémie du Covid-19 et d’aider les entreprises du secteur à faire face à la crise sanitaire actuelle.

 

Avec ce budget, la Chambre de Commerce de Djibouti s’appuiera sur l’expérience du Croissant Rouge de Djibouti (CRD), de ses antennes régionales et de son réseau de volontaires pour la réalisation d’actions de sensibilisation et de prévention contre le Covid-19 pour un montant de 150.000 Euros. Ce financement permettra :

  • l’acquisition et la distribution de produits désinfectants et kits de lavage des mains,
  • l’acquisition de gels hydro alcooliques, de masques et de gants,
  • la pulvérisation d’endroits très fréquentés ainsi que la mise en place de signalétique au sol pour la distanciation sociale au niveau des commerces et entreprises,
  • et la diffusion de spots et l’affichage publicitaire pour le respect des gestes barrières.

Les 100.000 Euros restants seront utilisés par la Chambre de Commerce de Djibouti pour appuyer directement les entreprises travaillant le long du Corridor commercial et routier Djibouti /Addis-Abeba, mais aussi les exploitants de véhicules de transport en commun, ceux travaillant dans le secteur du transport et de la logistique, les marchés de la ville et les petits commerces environnants.

En termes d’impacts, les résultats attendus de ces actions sont avant tout une prise de conscience des risques liés à cette maladie et une atténuation des effets de la crise Covis-19 auprès des entreprises membres de la Chambre de Commerce de Djibouti. Plus généralement, il s’agira d’accompagner les entreprises et les acteurs du secteur privé pour faciliter la reprise de leurs activités dans le cadre du déconfinement progressif décidé par le gouvernement djiboutien depuis le 17 mai 2020.

La cérémonie de signature de cette convention a été l’occasion de rappeler la nécessité de poursuivre la lutte contre le coronavirus dont le nombre de cas positifs a fortement augmenté avec la fin du confinement. Un appel à la vigilance et une application stricte des gestes barrières dans les activités professionnelles permettront le recul du Covid-19.

A ce titre, cet évènement souligne l’engagement fort de la France aux côtés du gouvernement djiboutien et des acteurs du secteur privé dans cette lutte nationale contre l’épidémie et traduit une coopération entre les deux pays toujours plus active.