Cérémonie de remise des clés des véhicules et engins de formation

15th Juil 2020 Evenement

Le Mercredi 15 Juillet à 10h, s’est tenue au Palais du Peuple, la cérémonie officielle de remise des équipements acquis grâce au fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne. C’est ce fonds qui a permis de financer le projet d’appui à la professionnalisation des jeunes et professionnels dans les filières du transport et de la logistique portuaire à Djibouti dénommé Projet TRANSFORM.

Ces équipements sont constitués de :

  • Quatre (4) camions articulés ;
  • Deux (2) camions porteurs ;
  • Deux (2) bus ;
  • Deux (2) chariots élévateurs de 6 tonnes ;
  • Deux (2) chariots élévateurs de 15 tonnes ;
  • Deux (2) véhicules « pick-up » ;
  • Des équipements de protection individuelle ;
  • Une salle entièrement équipée de simulateurs d’engins de manutention portuaires.

Les équipements sont destinés à renforcer les compétences des professionnelles et la formation initiale des jeunes dans les métiers du secteur de la manutention, de la logistique portuaires et du transport de marchandises. Le but est de soutenir l’insertion de jeunes tout en rehaussant la compétence des professionnels dans les filières du transport, de la logistique portuaires.

Ce projet financé par l’Union Européenne, géré par l’Agence Française de développement (AFD) et mis en œuvre par la Chambre de Commerce de Djibouti en partenariat avec le Port de Djibouti (PDSA) s’articule autour de la construction et l’équipement d’un Centre de ressources et de Compétences (CRC) sur un terrain mis à disposition par la Chambre de Commerce de Djibouti.

L’objectif du projet TRANSFORM a pour but de faciliter le développement d’une offre de formation pour les jeunes et les professionnels en activité dans la filière transport-logistique-portuaire et contribuer à la mise en place d’instruments de standardisation des métiers de la filière, pour éventuellement professionnaliser l’ensemble des acteurs de la filière.

Ce projet, entre autres, vise à privilégier le dialogue et la coopération public-privé pour améliorer la compétitivité de la filière ainsi que renforcer les capacités des entreprises qui évoluent dans le secteur portuaire et les métiers du Transport, Transit et de la Logistique.

Les priorités du projet restent l’insertion des jeunes dans les métiers de cette industrie grâce à l’adéquation formation-emploi.

La Chambre de Commerce de Djibouti a convié l’ensemble des acteurs concernés par le projet TRANSFORM. Cette cérémonie s’est tenue sous l’égide des représentants des principaux bailleurs à savoir les ambassadeurs de l’Union Européenne et de la France ainsi que les représentants des autres partenaires au développement notamment l’ambassadeur des Etats Unis, les représentants des systèmes des Nations Unies, du PAM et du PNUD.

Ont également pris part à l’évènement, les acteurs nationaux à savoir la Présidence de la République et les différents départements ministériels qui sont parties prenantes : les Finances, le Transport, le Travail, l’Education Nationale, l’Enseignement Supérieur et la Recherche, le Commerce, et l’Investissement.

Nous notons la présence du secteur privé, partie prenante au projet, représenté par les opérateurs de la filière transport-logistique-portuaire en particulier, l’Autorité des Ports et des Zones Franches représenté par le Directeur des recrutements, les Directeurs d’SGTD et du Port de Djibouti S.A

Au cours de la cérémonie, le Président de la Chambre de Commerce M. Youssouf Moussa Dawaleh, a dans son discours rappelé l’importance et la nécessité du projet et a chaleureusement remercié toutes les parties prenantes de leur participation. Il a également accentué le tournant que cette cérémonie représente pour la réalisation du projet TRANSFORM, par le constat de la disponibilité d’un matériel pédagogique inédit à Djibouti, constitué de véhicules écoles, de chariots élévateurs et de simulateurs d’engins portuaires, au Centre de Ressources et de Compétences (CRC) pour un coût global de plus de 2 millions d’euros, soit environ 400 millions de francs Djibouti.

 

L’ambassadeur de France à Djibouti S.E.M Arnaud Guillois, a, à son tour, souligné la collaboration fructueuse et a prédit avec enthousiasme l’évolution du CRC en Centre de formation sectoriel d’excellence adossé aux Ports et soutenu par le secteur privé naturellement, mais également par les subventions publiques de l’Etat et aussi les financements des bailleurs de fonds.

Enfin, l’Ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne à Djibouti, S.E.M. Aidan O’Hara, a réitéré l’engagement durable de l’Union Européenne dans le développement social et économique de Djibouti. Il a terminé en lançant officiellement la cérémonie de remise des clés.

La cérémonie démontre non seulement l’excellent niveau de coopération entre la République de Djibouti et ses partenaires que sont l’UE et la France, mais surtout le grand bond effectué dans le cadre de la formation aux métiers de la manutention, de la logistique portuaires et du transport de marchandises et des personnes.